mercredi 15 avril 2015

L'actualité des entreprises d'inovallée : TECHNIDATA innove et fait converger ses solutions dédiées à la gestion des laboratoires de microbiologie et des centres de ressources biologiques

TECHNIDATA, l’éditeur de solutions informatiques pour la gestion des laboratoires d’analyses médicales et des biobanques fait converger ses logiciels TD-Bactilink et TD-Biobank, respectivement dédiées à la gestion des laboratoires de microbiologie et des Centres de Ressources Biologiques (CRB). Cette innovation sera présentée lors du 25e Congrès Européen de Microbiologie et des maladies infectieuses (ECCMID), qui se tiendra à Copenhague, au Danemark, du 25 au 28 avril 2015.

La gestion intégrée des souchothèques au sein des laboratoires de microbiologie
Conçu par des microbiologistes, les solutions de TECHNIDATA dédiées aux laboratoires de la discipline bénéficient d’une expertise avancée et d’évolutions constantes pour répondre aux nouvelles exigences de la microbiologie.

« Le logiciel TD-Bactilink permet de concevoir des workflows adaptés aux spécificités de la microbiologie, avec une gestion sans papier et une traçabilité exhaustive répondant aux exigences de la norme ISO 15189. Il inclut également un module d’épidémiologie complet. Equipé de ce logiciel middleware, n’importe quel laboratoire peut ainsi bénéficier d’une solution performante dédiée à la microbiologie », commente le Dr Stéphane AGAY, Directeur Marketing ligne de produits et Conseiller scientifique chez TECHNIDATA.
Forte de cette expertise métier, et par ailleurs de son savoir-faire dans le domaine des CRB, TECHNIDATA innove et propose aujourd’hui une évolution importante en intégrant à son logiciel TD-Bactilink, la gestion intégrée de souchothèques.

 Les avantages d’un véritable système de gestion de biobanque
« TD-Biobank est un formidable outil pour valoriser les ressources biologiques stockées dans les souchothèques, par exemple via les fiches d’annotations clinico-biologiques. Il offre une traçabilité complète et optimise la préparation, le stockage des échantillons, la gestion des protocoles de recherche, la constitution de collections, le suivi des cessions, ou l’édition de catalogues virtuels. C’est essentiel pour les CRB et laboratoires qui visent la certification NFS 96-900 ou l’accréditation ISO 15189 », explique Christophe GUITART-ARNAU, Responsable Produits chez TECHNIDATA.
 Une priorité : l’interopérabilité
« TD-Biobank permet non seulement de gérer la souchothèque de TD-Bactilink, mais aussi les ressources biologiques des autres disciplines ou laboratoires, sur un ou plusieurs sites. C’est une façon de promouvoir la collaboration scientifique et de mutualiser les investissements.
L’interopérabilité est une priorité, que ce soit au niveau des systèmes d’informations de santé, des instruments d’analyses ou entre nos propres solutions. Nous privilégions les protocoles de communication et technologies standards pour faciliter l’intégration de nos solutions au sein des systèmes de santé existants.
On constate aujourd’hui une véritable transversalité des processus métiers et des expertises, rendue possible par l’interopérabilité des solutions », conclut Christophe GUITART-ARNAU.

Pour en savoir plus :
visitez le site Internet de Technidata